Méditer au quotidien

On s’en fait toute une histoire, en partie a causes de croyances éronnées, la méditation nous paraît inaccessible. Pourtant c’est quelque chose de très simple, qui peut se faire n’importe où et à n’importe quel moment, c’est la pleine conscience. Je vous apporte aujourd’hui mon regard sur ces pratiques.

La méditation,
C'est quoi ?

Il s’agit de créer un espace dans lequel est possible la prise de conscience du tout. On entend parfois ceci : méditer c’est arreter de penser … Je vous arrete tout de suite. L’humain est un être de pensées, il lui est impossible de cesser cette activité inconsciente. La méditation c’est ralentir ces mouvement de la pensée, c’est prendre conscience de chaque chose en restant dans l’observation. C’est tout !

En fait, méditer revient simplement à se détacher de ces pensées et des sensations qui y sont associées en se concentrant sur quelque chose. La méditation fait partie des 8 membres du Yoga, elle se doit d’être pratiquer par les Yogis au même titre que les postures (asanas). Il y a plusieurs étapes sur ce chemin.

Dharana

La concentration. La première étape consiste à apprendre à se concentrer sur un objet externe. Par exemple la très connue méditation à la bougie. 

Ensuite l’objet deviendra interne, on se concentrera sur la respiration. 

Dhyāna

La méditation viendra ensuite. Cet état consiste à  établir une concentration sans objet. La prise de conscience du tout. De notre être et de ce qui l’entoure, qui finalement ne forme qu’une seule et même chose.

Dharana

La concentration. La première étape consiste à apprendre à se concentrer sur un objet externe. Par exemple la très connue méditation à la bougie. 

Ensuite l’objet deviendra interne, on se concentrera sur la respiration. 

Dhyāna

La méditation viendra ensuite. Cet état consiste à  établir une concentration sans objet. La prise de conscience du tout. De notre être et de ce qui l’entoure, qui finalement ne forme qu’une seule et même chose.

Comment faire ?

Ce que l’on cherche finalement c’est à être là, simplement, ici et maintenant. Sans se laisser emporter par le flot de nos pensées, de nos réactions, de nos sentiments et de nos émotions. Être la, observer, tout en appliquant le principe de détachement, laisser le Prana, le flot de l’énergie apportée par le souffle, circuler librement, libérer de l’espace dans le corps et dans l’esprit. Atteindre Dhyana n’est pas simple je vous l’accorde mais pratiquer Dharana aura les même effets. Pas besoin de se mettre la pression… Voici mes conseils pour bien démarrer :  

Pour débuter, trouvez un endroit calme où vous assoir, sur une chaise le dos bien droit, les pieds à plat sur le sol, les mains déposées sur les cuisses. Fermez les yeux. Observez votre respiration, relachez les tensions inutiles sur les expirations et observez avec bienveillance le flot de vos pensées. Ne les retenez pas, laisser les passer comme des nuages dans le ciel entrainés par le vent. Quelques minutes suffisent. Lorsque votre attention disparait ouvrez les yeux et observer vos sensations.  

On peut prendre quelques minutes de méditation à n’importe quel moment de la journée, mais le plus efficace reste le matin, entre le réveil et le petit déjeuner, avant d’être pris par les actions et les disperssions du quotidien. Encore une fois, quelques minutes suffisent.

Créer un espace dédié. Au début il est plus facile de rentrer dans cette état de pleine conscience dans un endroit calme et qui apporte une sérénité visuelle et vibratoire. Un tapis au sol, des coussins, des plantes… L’ensens ou le palo santo avant de commencer, des bougies ainsi qu’un fond musical apaisant … Trouvez ce qui marche pour vous.

La méditation marche particulièrement bien après la pratique posturale. Quelques salutations au soleil par exemple. C’est d’ailleurs à cela que les asanas cherchent à nous amener. Pour gaganer en confort et maintenir la posture du tailleur (sukasana) plus longtemps, vous pouvez vous assoir sur un petit coussin, cela soulagera vos hanches et vous permettra de garder le dos bien droit. 

Être présent

La méditation est à contre des tendances de notre société. Nous recherchons toujours plus de rapidité et de résultat, nous nous attachons à des objectifs sans prendre conscience du chemin, jour apres jour. Et finalement nous voulons toujours plus, nous faisons toujours plus. La méditation c’est se rapprocher du contentement, du détachement, devenir plus présent, être au lieu de faire. 

Pour travailler la pleine conscience au quotidien, je vous conseille de developper vos capacités d’oberservation, lorsque vous mangez pa exemple, concentrez vous sur les goûts, les odeurs les textures. Lorsque vous entendez sonner la cloche du village, arretez vous quelques secondes, respirez et plutôt que de voir ce son familier comme la signature du temps qui passe, associez le à l’instant présent, ici et maintenant. Ni plus ni moins.

Avec la pratique vous rallongerez sans même le vouloir vos moments de méditation. Parce que le bienfaits sont immenses et que le corps et l’esprit voudront retrouver cet état plus souvent, plus longtemps. Commencez sans pression, et suivez le flow

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close